NOUS PARTAGEONS NOTRE EXPÉRIENCE… ET UNE ANECDOTE !

Mélanges d’assaisonnements et trempettes

Toutes nos herbes et épices sont les plus fraîches que vous puissiez trouver ! Le nombre d’étapes entre la ferme et votre table est réduit à son minimum ; les produits primaires que nous utilisons sont achetés directement de transformateurs qui s’approvisionnent chez de petits agriculteurs indépendants, puis nettoyés, séchés et expédiés à Montréal.

L’usine est un chef de file reconnu dans l’industrie, certifié Or par l’HAACP (un système qui identifie, évalue et maîtrise les dangers significatifs pour la sécurité des aliments) et est également sans noix et arachides. Chaque cargaison d’herbes et d’épices est soumise à une inspection approfondie et à des tests de laboratoire afin d’en assurer la qualité.

Tous nos ingrédients sont achetés auprès de fournisseurs où la source et l’intégrité des herbes et des épices sont garanties.

STOCKAGE : les herbes, mélanges d’épices et condiments se conservent mieux dans un endroit frais, sec et sombre, comme un tiroir ou une armoire éloignés d’une source de chaleur. En d’autres termes, les armoires au-dessus du poêle, à la fois chaudes et humides, ou encore le casier à épices sur le comptoir, sont loin d’être des endroits recommandés. Idéalement, les herbes et les épices doivent être conservées dans des contenants scellés pour une durée de vie de 24 mois sans perte appréciable de saveur ou de caractéristiques fonctionnelles.

Nos conseils de stockage s’appliquent également au chocolat chaud et au cacao.

Pourquoi frais, sec et sombre ?

Frais : le stockage idéal pour les herbes et les épices devrait être frais (<70 F/<21 C) car les saveurs proviennent des fragiles huiles qu’elles contiennent ; la chaleur augmente l’évaporation et la perte de ces huiles, et donc de la saveur.

Sec : l’idéal pour le stockage est une humidité relative inférieure à 60 %. Le séchage est un processus important qui contribue à leur longue durée de conservation. L’humidité augmente les chances de croissance de bactéries et la détérioration du produit.

Sombre : la lumière a un effet de blanchiment sur les mélanges d’herbes, d’épices et d’assaisonnements, ce qui en réduit la saveur et l’attrait visuel. Bonne nouvelle : si le contenant n’a été exposé à la lumière que pour un court laps de temps, il suffit de secouer le contenu pour réactiver les saveurs.

Propriétaires de magasins, évitez d’utiliser des contenants de verre pour montrer les herbes en vitrine !

Odeurs fortes : les produits à odeurs fortes, tels que parfums, pot-pourri ou produits de nettoyage, peuvent gâter les saveurs de vos herbes, et surtout de votre chocolat chaud ! Rangez-les à distance respectable. D’ailleurs, nous avons déjà reçu une plainte du propriétaire d’un magasin selon laquelle tous les sachets de chocolat chaud que nous lui avions expédiés étaient imbuvables. Après une conversation téléphonique, il s’est avéré que les sachets de chocolat avaient été placés dans sa boutique juste à côté d’un étalage de pot-pourri et de sachets parfumés, et que la poudre de chocolat chaud avait absorbé ces parfums. On a vite compris pourquoi elle était imbuvable !

Related posts

Laisser un commentaire